La Méthode McKenzie. par FARIDA BOULEMNAKHER

1 RUE ALFRED DE MUSSET, 38100 GRENOBLE

04 76 48 64 19

 

 

Quelles sont les indications de la méthode ?

Elle est  indiquée dans la plupart des douleurs vertébrales (lombalgies, dorsalgies, cervicalgies) et dans de nombreuses névralgies (lombosciatiques, cruralgies, névralgies intercostales, névralgies cervico brachiales). Elle peut également s’appliquer à certaines douleurs des membres supérieurs et inférieurs avec les mêmes principes.

C’est surtout une prise en charge où le patient souhaite devenir l’acteur principal de son traitement car la méthode McKenzie/MDT privilégie les techniques d’auto traitement.

 

Comment se passe un traitement avec la méthode Mc Kenzie ?

 

Une première étape : l’examen.

C’est de lui que découleront les exercices composant le traitement.

L’interrogatoire permettra de retracer l’historique de l’épisode en cours et ses antécédents, d’identifier d’éventuelles contre-indications, de comprendre les contraintes habituelles de votre colonne vertébrales ou de vos articulations dans votre travail, vos activités de la vie quotidienne ou vos loisirs, mais aussi de savoir quelles sont les activités, positions, mouvements qui aggravent ou parfois améliorent vos symptômes.

L’examen clinique reposera selon les cas sur un examen des postures debout et assise, des amplitudes articulaires et comportera éventuellement la recherche de signes neurologiques ou la réalisation de tests spécifiques (tests de provocation sacro-iliaques par exemple) ainsi que des tests de maintien de posture. La partie la plus spécifique consiste en « tests des mouvements répétés » permettant l’observation de l’effet produit sur les symptômes et les blocages articulaires.

Cet examen permettra de repérer des contre-indications éventuelles à cette prise en charge, de faire un diagnostic permettant une classification dans un des 3 syndromes décrits par McKenzie (dérangement, dysfonction, postural) et à partir de là de proposer une stratégie de traitement.

 

Les exercices au cabinet.

Les séances effectuées au cabinet seront des  moments d’échange patient/praticien indispensables pour compléter l’examen clinique initial,  suivre l’évolution des symptômes et adapter le traitement. Un des axes sera la réalisation d’exercices répétés définis lors de l’examen et dont l’intensité sera adaptée pendant la séance en fonction des symptômes. Leur apprentissage précis  sera un élément clé du traitement car ils devront être ensuite effectués seuls à la maison selon les modalités définies pendant la séance. Dans certains cas, le praticien sera amené à compléter ces exercices par des mobilisations. La correction posturale, souvent élément essentiel du traitement, associée à la connaissance et la limitation des mouvements néfastes seront les autres points clés de la prise en charge.

 

L’auto traitement.

Selon le syndrome présenté, il sera nécessaire de répéter seul les exercices appris pendant les séances pendant une durée de quelques jours à quelques semaines. Il sera très important d’observer cette prescription d’exercices avec précision dans leur réalisation, dans le nombre de répétitions et  avec régularité. La correction posturale à observer, la limitation des mouvements néfastes seront aussi des éléments indispensables à la réussite du traitement.

Cette démarche d’autonomie à pour objectif de  permettre des résultats durables et une prévention des récidives.

 

Un peu d’historique?

La méthode McKenzie, aussi appelé Diagnostic et Thérapie Mécanique (Mechanical Diagnosis and Therapy - MDT) a été développée dans les années 80 par Robin McKenzie, un kinésithérapeute Néo-Zélandais ? Indiquée au départ pour les douleurs du rachis, elles'applique également aux membres supérieurs et inférieurs avec les mêmes principes. Elle s’est d’abord développée dans les pays Anglo-Saxons : Etats-Unis, Royaume-Uni, Irlande, Nouvelle-Zélande pour être aujourd’hui largement diffusée.

 

Pour en savoir plus :

 

Références d’études scientifiques concernant la méthode :

 

Liens :

http://www.mckenzie.fr

http://www.mckenziemdt.org

http://www.afmck.fr